profile

Bonjour, je suis Greg Previn.

Linky, énergies renouvelables et electrosmog

Published about 1 month ago • 8 min read

Chers amis,

Vous avez certainement entendu parler du Linky (en France), ou des compteurs connectés plus largement.

Vous savez que beaucoup de gens s’en méfient, mais vous ne savez pas vraiment pourquoi, ni ce que vous pouvez faire contre. Nous allons en parler.

Dans le même temps, peut-être avez-vous réfléchi à installer des panneaux solaires chez vous ? Peut-être même avez-vous franchi le pas ? Peut-être vous demandez-vous quelle est leur répercussion sur votre hygiène électromagnétique ? Nous allons en parler.

Peut-être habitez-vous non loin d’une éolienne, d’une « ferme solaire » (panneaux solaires qui recouvrent un champ), et vous vous demandez si elles affectent la qualité de l’électricité qui vous est distribuée ?

Peut-être avez-vous installé des répétiteurs Wi-Fi (peut-être même proposés par votre opérateur ?) qui « font passer l’Internet sur le courant électrique de votre habitation » et peut-être vous demandez-vous quelles sont les conséquences sur votre hygiène électromagnétique ?

Il y a un point commun à tous ces thèmes : les perturbations électriques transitoires, aussi appelées « harmoniques ». Certains encore utilisent l’expression électricité sale. C’est un problème qui ne fait que s’aggraver d’année en année : notre électricité est de plus en plus polluée par des perturbations électriques transitoires.

Pour être précis, les harmoniques sont des phénomènes périodiques équilibrés qui engendrent la déformation des formes d'onde de tension et de courant. Les tensions et courants harmoniques superposés à l’onde fondamentale conjuguent leurs effets sur les appareils et équipements utilisés. Ces grandeurs harmoniques ont des effets différents selon les récepteurs rencontrés.

Le courant électrique domestique, c’est-à-dire à 50 Hz, est désormais pollué par des radiations électromagnétiques de fréquences allant de 4 kHz à 100 kHz et qui circulent dans vos murs. Souvent elles proviennent du réseau électrique, parfois elles sont produites directement chez vous.

Comment se forment-elles ? Elles causées notamment par les appareils qui transforment le courant alternatif en courant continu et vice versa.

Pour rappel, lorsque le courant électrique a été découvert, il n’y avait que du courant continu. Rapidement, on s’est aperçu que pour transporter le courant sur le réseau et éviter les problèmes de surchauffe, le courant alternatif était bien plus efficace. Il n’empêche que de plus en plus d’appareils modernes fonctionnent au courant continu (ordinateurs, téléphones) et nécessitent un transformateur. C’est cette partie de votre chargeur qui produit des perturbations électriques transitoires.

De même avec les panneaux solaires domestiques, mais aussi les énergies renouvelables éoliennes, solaires et hydroélectriques. Elles produisent toute un courant continu qui a besoin de passer par un « onduleur » pour le transformer en courant alternatif. C’est cet onduleur qui produit des perturbations qui viennent polluer l’électricité de tout le réseau, jusque dans votre chambre à coucher.

En soi, ce ne sont pas les panneaux photovoltaïques eux-mêmes qui causent cette pollution électromagnétique, mais l’ondulateur qui vient avec. Ainsi que l’énergie renouvelable soit produite chez vous, chez votre voisin, ou sur des sites gérés par des exploitants non loin de chez vous, à chaque des perturbations transitoires viennent polluer l’électricité pour tout le monde sur le réseau.

À cela s’ajoute les compteurs connectés (Linky, Gazpar) et les répétiteurs Wi-Fi qui utilisent les courants porteurs de ligne (CPL). C’est-à-dire qu’ils introduisent des perturbations sur le courant pour transmettre des données (Internet), ou vos relevés de compteur électrique. Dans le cas du Linky, il faut savoir que certains modèles sur le réseau utilisent également les hautes fréquences type GSM pour communiquer avec d’autres compteurs (j'en reparler plus bas).

Enfin, des perturbations électriques transitoires sont également causées par les chargeurs de voitures électriques, les variateurs de lumière à la maison, les lampes néons, les ampoules à économie d’énergie de type fluocompactes.

Toutes ces perturbations électriques transitoires aggravent la pollution électromagnétique environnante qui est facteur d’inflammation chronique pour l’organisme.

Que disent les études sur les répercussions des perturbations électriques transitoires sur la santé ?

« Hydro-Québec a contribué au financement d’une étude publiée en 1994 montrant que ses travailleurs de l’électricité les plus exposés à des champs magnétiques (CEM) pulsés à HFT avaient un risque de cancer du poumon près de sept fois plus élevé que la normale (Armstrong et al. 1994). En 2008, Milham et Morgan ont signé une étude portant sur un agrégat de cancers survenus dans une école californienne. Un total de 18 tumeurs cancéreuses ont été diagnostiquées chez 16 des 137 enseignants embauchés par l’école La Quinta entre 1988 et 2005. Alors que le nombre total de cancers observés était près de trois fois la normale attendue, le risque était de 9 à 13 fois la normale pour les cancers de la peau (mélanome malin), de l’utérus ou de la glande thyroïde. Le risque accru de cancer augmentait de 21 % dès la première année d’emploi dans cette école et il augmentait avec la durée et l’intensité de l’exposition. Les auteurs ont postulé que les HFT seraient des cancérogènes universels tout comme le rayonnement ionisant (radon, énergie nucléaire, rayons X et cosmiques…) parce qu’ils peuvent générer des tumeurs dans divers organes. Selon eux, les HFT dans la bande des kilohertz seraient les plus nocives.
Également en 2008, la toxicologue ontarienne Magda Havas a réalisé une étude portant sur quatre personnes électrosensibles atteintes de diabète de type 1 et 2. Leurs niveaux de glucose sanguin étaient directement affectés par l’intensité des HFT dans leur environnement, ce qui exigeait qu’elles haussent leur prise d’insuline lorsqu’elles se trouvaient dans un environnement avec beaucoup de HFT. La découverte de cet effet provient d’une patiente diabétique qui a réalisé que son taux de glucose APRÈS sa course sur un tapis roulant générant des HFT était supérieur à celui d’avant la course, alors que son taux de glucose diminuait normalement lorsqu’elle effectuait sa course à l’extérieur.
Comme selon ses recherches de 3 à 35 % de la population est plus ou moins électrohypersensible, Havas postula que l’augmentation des sources de HFT dans les bâtiments modernes pouvait mener à des diagnostics erronés de diabète. Selon elle, la réduction des HFT pourrait éviter aux gens prédiabétiques de développer cette maladie. D’autres auteurs ont observé les méfaits des radiofréquences sur le taux de sucre sanguin. Par exemple, le chercheur saoudien Sultan Ayoub Emo a découvert que les étudiants les plus exposés au rayonnement RF de 925 megahertz émis par des antennes cellulaires augmentent significativement leur risque de diabète de type 2. Comme nous le verrons plus loin, les HFT peuvent générer une foule d'autres symptômes qui diminuent d'intensité ou disparaissent lorsque l'on élimine ces interférences de hautes fréquences.

Pour une meilleure santé, il est recommandé de fuir les perturbations électriques transitoires autant que possible. Mais il est devenu quasiment impossible d’y échapper compte-tenu du déploiement massif des énergies renouvelables, et de l’électrification du parc automobile.

Sachant que notre électricité à tous est d’ores et déjà polluée par ces perturbations électriques transitoires, que pouvons-nous faire ?

Si vous avez déjà étudié la question, vous saurez qu’il existe des filtres à brancher chez vous. Sont-ils efficaces ? Valent-ils la peine ? Chez Electrosmog Solutions, nous n’avons pas encore trouvé de solution aux perturbations électriques transitoires que nous sommes prêts à recommander. Le principal problème est que les outils proposés pour mesurer l’efficacité des filtres sont créés par chaque fabricant lui-même, et incompatibles entre eux. Ceci amène à une situation où il est difficile d’avoir confiance dans les filtres proposés.

Si vous avez un avis différent sur cette question et que vous aimeriez le partager avec la communauté Electrosmog Solutions, répondez à ce message et nous vous publierons pour le bénéfice de tous.

À bientôt,

David Farel

PS : Au sujet du Linky, je voulais signaler un autre problème qui n’est pas lié aux perturbations électriques transitoires. D’abord, il existe deux générations de compteurs Linky (G1 et G3) qui opèrent sur des fréquences différentes, toujours en utilisant les Courants Porteurs de Ligne – c’est-à-dire en introduisant des informations supplémentaires sur le courant électrique existant (= perturbations électriques transitoires), ce qui pollue l’électrique donc. Dans ce cadre, la règlementation autorise ces radiations à atteindre 87 V/m [source], ce qui est largement plus que les 0,6 V/m qui sont considérées comme sûres par les scientifiques.

En théorie, votre Linky transmet ses informations une fois par jour (la nuit entre minuit et 6h) en utilisant les courants porteurs de ligne au Concentrateur (nœud) situé dans le transformateur électrique de votre quartier. Si ce n’est qu’une fois par jour, passe encore… En pratique, les spécialistes qui ont pu mesurer l’activité de compteurs Linky expliquent qu’ils envoient des signaux sur les CPL bien plus régulièrement qu’une seule fois par jour, parfois toutes les minutes.

Ensuite, le Concentrateur (dans le transformateur électrique de quartier) retransmet lui-même les informations accumulées en utilisant des communications sans fil. Donc, il y a bien émission d’ondes de haute fréquence !

De plus, il existe un module, en option, qui permet à votre Linky de communiquer sans fil des informations à votre ordinateur ou votre téléphone. Cela s’appelle l’Equipement Radio Linky et inclue une antenne Wi-Fi.

Rapport technique sur les niveaux de champs électromagnétiques créés par un Equipement Radio Linky (ERL)
Les Equipements Radio Linky (ERL) sont des modules optionnels des compteurs Linky qui permettent de transmettre en temps réel les données du compteur Linky vers les appareils situés à l’intérieur du domicile (téléphone, tablette).
Ce rapport porte sur l’analyse des émissions radio de l’ERL proposé par Direct Energie. La solution Atome proposée par Direct Energie permet le transfert par Wifi des informations d’un compteur communicant Linky à une box internet, ainsi qu’à une application sur smartphone. [source].

Tout ceci est inquiétant pour notre hygiène électromagnétique. On devrait aussi parler des questions de vie privée. Le Linky ouvre la possibilité aux autorités de contrôler en temps réel les usages des citoyens, et de restreindre/couper sélectivement l’approvisionnement en électricité. C’est un risque considérable pour nos libertés, et le principe du traitement équitable de tous les citoyens.

Que peut-on faire contre le Linky ? Malgré la pression des sociétés chargées du déploiement de ces compteurs connectés polluants et qui ouvrent la voie à la tyrannie, vous avez encore la liberté de dire “non”. Attention, ça n’est pas gratuit : les exploitants vont commencer à vous facturer les visites annuelles de techniciens pour relevé votre compteur simple. C’est injuste, mais ce sera ainsi, et il faut s’y préparer. Cela confirme que la liberté et l’indépendance ont un coût.

Si vous avez déjà un compteur connecté chez vous et que vous souhaiteriez qu’un expert vienne faire un diagnostic chez vous pour évaluer les risques et vous proposer des solutions, remplissez le formulaire ici en indiquant votre commune.

Bonjour, je suis Greg Previn.

En me lisant, vous apprendrez à prendre soin de votre hygiène électromagnétique, pour vous, mais aussi pour vous proches.

Read more from Bonjour, je suis Greg Previn.

Chers amis, Connaissez-vous cet exercice ? Prenez votre téléphone... Sur iPhone : Ouvrez Paramètres Puis, Général Puis, Mentions légales et certifications Puis, Exposition aux RF (= Radiofréquences) Lisez attentivement les 2 premiers paragraphes (surtout la dernière phrase du second paragraphe), puis revenez ici lire la suite de ce message Sur Android : Ouvrez Paramètres Puis, À propos du téléphone Puis, Libellés réglementaires et lisez le paragraphe sur les Radiofréquences, puis revenez ici...

18 days ago • 3 min read

Chers amis, Début mars a eu lieu à une conférence qui est actuellement disponible en rediffusion à la demande. Je vous recommande chaudement de la regarder jusqu'au bout, tant les informations diffusées sont justes et précieuses. N'hésitez pas à la diffuser autour de vous. À bientôt, Greg Previn

23 days ago • 1 min read

Chers amis, Il y a des jours difficiles, ou l'on se décourage, et puis l'on reçoit un message comme celui-ci : Bonsoir Monsieur, Je lis vos mails ainsi que ceux de Monsieur Farel très régulièrement. Merci d’avoir partagé le film : « Comment la terre nous soigne » Les expériences sont très intéressantes et les conclusions tellement logiques.. Alors, j’ai acheté, en août dernier, une alèse, car je souffrais depuis novembre 2022 de maux de tête réguliers et très importants dont la douleur me...

about 1 month ago • 1 min read
Share this post